07/04/2012

La valse et le rêve .....

Mes mots n'en n'ont pas le rythme,
Mes mots ne la dansent pas
Mes mots ne la chantent pas
Pourtant j'en aime les pas ...

valsevienne.jpg

Pour une valse …

La reine du bal, en souvenir de Vienne,
Une valse tournante, tourbillonnante,
Valser jusqu’à ce que l’ivresse vienne.
Un rêve de valse, une musique entrainante !
Aimer la valse, j’en aime sa légèreté
Autour de la piste, d’un pas léger tourner
Et me sentir par sa musique emporté !
Avec une cavalière qui se laisse entraîner
Sur le rythme classique d’une valse de l’empereur
Ou, au son d’un beau Danube bleu s’étourdir
Une danse qui rapproche les corps et les cœurs.
Une danse qui procure l’ivresse, le plaisir.
Une valse à trois temps, une valse à mil temps
Une valse qui fait aimer, boire et chanter !
Légende de la forêt viennoise au printemps
Dont les souvenirs peuvent la nuit nous hanter.
Moments délicieux qu’on ne peut oublier
Visage heureux, baiser furtivement offert,
Moments de tendresses, amours cavaliers.
La valse, danse populaire des cafés-concerts,
La valse chorégraphie interdite des salons,
Mais pour une dynastie devenue classique !
La valse est une reine jouée au violon
Pour charmer nos soirées et plaisirs bachiques.
Laissons-nous par la valse encore emporter
Ouvrir la fête, le bal pour une dernière soirée
Pour qu’une fête nous fasse encore rêver
Pour que reste le souvenir d’une bien aimée.