09/03/2007

accepter moqueries et railleries

le mode dans lequel nous vivons est souvent fait de dérisions ..
en quelques mots j'ai voulu en traduire mon impression ...

orphee

La dérision ...


Je suis entré dans le monde de la dérision
Je vis aujourd'hui ma folie, ma déraison
Je suis enfermé dans mon utopie et ma situation
Qui est devenue ridiculement sans horizon !

Dérision, elle est devenue mon quotidien
Je vis des railleries sans aucun soutien
Je vis la vie et l'amour en comédien
Et chaque jour se présente des choix cornéliens.

Dérision, j'en subis les difficiles tourments
De cette ironie, de ces désagréments,
Je dois en prendre mon contentement
Et me suffire de ses désagréables piments.

Dérision, tu ne pourras pas faire mon bonheur
De chaque jour je subirai les douleurs
De tes déceptions, je supporterai les rancoeurs.
De tes ironies, j’en vivrai les torpeurs.

Dérision, de ma vie tu effaces les plaisirs
De tes railleries, je devrai toujours souffrir
Et je ne sais comment cela pourra finir
Sans accepter de changer mon devenir

Dérision, tu te moques de mes folles décisions
Pour tenter d’échapper enfin à ta pression.
De moi, toujours tu te gausses sans compassion
Prenant plaisir, vivant de tes jubilations.

Devrai-je encore ainsi longtemps supporter
Les vexations pour n’avoir pas su apprécier
Les dangers du monde éthéré des écrivassiers
Dans lequel j’ai osé un jour m’aventurer.