27/05/2013

Le choix d'un sourire

asourirejpg.jpg




Un simple sourire

Quel bonheur de recevoir un simple sourire,
Des lèvres qui montrent un moment de plaisir
Un plaisir de donner, de montrer qu’on apprécie
D’apporter à ce moment un peu de sympathie.

Et il y en a des sourires dans la vie.
Des sourires de femmes jeunes et jolies
Ceux des jeunes enfants encore au berceau
Les sourires des jeunes encore puceaux

Quel beau moment, lors d’un premier regard
Elle vous sourit discrètement, piquant un fard
Ce premier sourire, et des yeux qui s’allument
Des lèvres sensuelles qui légèrement s’embrument.

Un sourire complice un sourire qu’on échange,
Lorsqu’on se retrouve après une nuit de délices.
Le sourire qui traduit le moment d’un beau souvenir
Lorsqu’on se rappelle ce que fut ce plaisir.

Le sourire de ces jeunes devenus parents
Quand ils se penchent sur leur premier enfant.
Et les sourires soupçonneux lorsque qu’ayant grandi
Les enfants partagent avec eux leurs interdits.

Le sourire de l’aïeul qui voit ses petits enfants
Venir avec leurs petits minois souriants
Lui apporter un dernier moment d’amour,
Avant qu’il ne parte, bien loin, pour toujours.

La dernière image que nous laisserons.
Celle d’un visage, devenu ridé et long
Qui sourit encore aux derniers moments
Que lui offrent encore la vie et ses enfants.

Mais il reste aussi les sourires des artistes
Les sourires de ces personnes admiratrices
Des choses de la vie, de l’art et de la culture
Du sourire énigmatique d’une peinture.

28/04/2009

La vie dans un livre



Avec la guerre comme berceau
j'ai grandi dans un monde en mutation
Et aujourd'hui, vieillissant, je regarde en arrière ...
me posant souvent des questions ...

livre_annote

Les souvenirs ne s’effacent pas


Comme une plume dans le vent s'envolent les idées,
Les souvenirs, nos pensées qu'effacent les années.
Et dans le livre de la mémoire de notre vie
Ne se lisent pas que des faits de nos folies.
Si leurs dégâts dans nos corps laissent des traces.
Leurs mauvais souvenirs, nous font la grimace.
Que reste-t-il donc de toutes nos souvenances ?
De ces joies, bonheurs, tristesses et souffrances,
Que notre mémoire garde pour elle en secret.
Jusqu'au jour, nous voulons, comme un indiscret,
Venir ouvrir les portes de nos vieux souvenirs
Pour des actes de notre passé redécouvrir.

Aujourd’hui encore, je pense et j’existe
Je tente parfois de rester optimiste.
Pourtant, ils sont tristes mes souvenirs du passé.
D’une jeunesse vécue dans un monde blessé.
Une adolescence passée dans les études.
Souvent accompagnée de lourdes servitudes.
Jusqu’à la découvertes des choses de la vie.
Et d’accompagner les autres dans leurs folies.
D’en vivre, avec eux, les nombreux débordements
De découvrir la femme et ses égarements.
Et ainsi emmagasiner dans la mémoire
Les images qu’aujourd’hui on essaie de revoir.

Mais tournant de ce livre les nombreuses pages
On découvre des bonheurs derrière les nuages
On se rappelle qu’il y eut d’heureux moments
Les plaisirs du partage de beaux sentiments.
La découverte d’une famille et de ses bonheurs
La satisfaction de la réussite et des honneurs.
Car si la vie réserve de nombreuses épreuves,
Si la vie est un long et difficile fleuve
Qu’il faut affronter avec détermination !
Il faut faire face à toutes les situations.
Et en oublier certains moments douloureux
Pour n’en conserver que les passages heureux.