28/08/2010

La pauvreté de l'entre deux guerres

houlleuses2.jpg


Les houilleuses

De leurs mains nues elles cherchaient le charbon
Quand elles n’allaient pas aussi travailler au fond.
Grimpant au flanc des terrils pour ainsi ramasser
Un peu de charbon pour pouvoir se chauffer.
Pauvre sort que celui de ces femmes de mineurs
Qui ne rechignaient jamais devant ces durs labeurs
Pour arriver à faire vivre marmaille et mari
Pour satisfaire leurs trop grands appétits.
Eté comme hiver, dès cinq heures du matin
Debout pour préparer le maigre picotin
Que le mineur emportait pour sa journée
Avant du ménage, assurer les corvées.
Habiller, pour aller à l’école, les enfants,
Parfois aussi aider un vieux parent.
Préparer le repas pour quand l’homme reviendra.
Sans un moment de répit elle travaillera.
Avant d’aller, les pieds nus dans des sabots,
Portant sur le dos son dernier poulbot,
Comme toutes les autres sur le terril glaner
Une pauvre houille qu’il faudra rapporter.
Avant le retour de l’homme, qui journée finie
Réclamera très vite repas et eau de vie.
Car le mineur c’est dans cet assommoir
Qu’il parvient à oublier sa vie sans espoir.
Et alors de la femme, la vie continuera
Par le travail que personne d’autres ne fera.
Nettoyer, lessiver, essayer la maison de curer
Et enfin pouvoir, éreintée, un peu s’arrêter !
Et du dimanche au samedi, jour après jour
Ces femmes, mères, épouses triment toujours.
Vivant leur triste condition sans plaisir
Sans l’espoir d’un changement à venir.

… Et aujourd’hui, vivant dans une aisance
Trop de jeunes depuis leur adolescence
Vivent profitant de la sociale générosité
Que leur offre aujourd’hui la société
Ignorent ce que fut la vie de leurs ancêtres
Qui ont assuré d’aujourd’hui leur bien-être !

Texte en relation avec la note dans aramis-echotier

Si vous souhaitez en savoir un peu plus sur la manière de construire votre note pour skynetblogs, allez chez htttp://b.skynetblogs.be

Commentaires

Bonjour Freddy....Un petit coucou avec mon p’tit café, pour vous souhaiter une très heureuse journée…C'est un texte magnifique, qui rappelle bien toute une époque de misère,mais comme tu dit, peux de jeunes son conscients de cette époque..
Le ciel est bien bizarre ici ce matin il hésite entre nuage et soleil…Qu'est ce cette journée va encore nous réserver ? Un petit rayon de soleil serai bien venus, espérons !
Mais il ne fait vraiment pas chaud ce matin, il me semble que l'automne est déjà là !
Gros bisous et bon dimanche mon ami..

Écrit par : Chadou | 29/08/2010

Répondre à ce commentaire

Bonjour,
suis heureuse de te retrouver sur la nouvelle plateforme, pas facile de poster ce matin,
bisous amicaux
Marie

Écrit par : Marie | 29/08/2010

Répondre à ce commentaire

Superbe texte, et tellement vrai tant pour le passé que pour le présent.
Je vous ai répondu sur mon blog car je ne connaissais pas le vôtre.Je l'ai trouvé et je le trouve superbe.
J'y reviendrai à coup sûr.
Comme je vous le note sur mon blog, je n'ai pu dénicher aucune autre info sur cette gravure en dehors du nom de
son auteur. Elle est très facile à trouver sur le net. En tapant gravure de liège 1650 vous tomber dessus de suite.
Bonne soirée,
Amicalement,
Gnagna.

Écrit par : Gnagna | 29/08/2010

Répondre à ce commentaire

:-) Je m'explique...avant je préparais mon texte sur word, enregistrer dans mes documents, et quand j'avais envie de le publier, je faisais copier coller sur mon blog et go....pareil pour une image......je sais comment la publier en passant par insérer une image mais comme je poste toudi à la va vite j'aimais mieux copier coller ce que je ne sais plus faire :-(....suis je claire mon ami? :-))))

J'irai voir sue les blogs que tu m'as proposé .....

Merci l'artiste

Je te fais de gros bacioniiiii

Écrit par : mnb | 29/08/2010

Répondre à ce commentaire

Bonsoir mon très cher Aramis
J'ai connu ces femmes on les appelait les trieuses car elle étaient à la gare de triage ,c'était dur pour elle .les mines étaient très dures pour les femmes comme pour les hommes ,. Tout en étant un métier noble c'était le bagn,e ,et combien y ont laissé leur vie ou handicapé à vie
C'est bien d'en parler car les jeunes n'ont pas connu ce dur labeur
Je te souhaite une excellente soirée mon bel ami
Gros bisous Méline

Écrit par : mel-and-tof | 29/08/2010

Répondre à ce commentaire

Bonjour....
un petit mot en passant pour te souhaiter une MERVEILLEUSE JOURNÉE...
je profite d une journée de congé pour venir te saluer...
a bientôt ...
Coeurdenfant....
http://coeurdenfant.skynetblogs.be

Écrit par : Coeurdenfant | 29/08/2010

Répondre à ce commentaire

passage

Écrit par : Elise | 30/08/2010

Répondre à ce commentaire

Bonsoir mon très cher Aramis
je suis heureuse que tu ais aimé mon voilier ,je suis comme toi ,chez moi c'est une autre passion ,jeune je faisais des maquettes aussi , bien que je n'étais pas un garçon et je continue à les aimer ;dès qu'il en arrive dans un port ,si ce n'est pas trop loin je vais les voir
Je te souhaite une excellente soirée mon ami
Gros bisous Méline

Écrit par : mel-and-tof | 30/08/2010

Répondre à ce commentaire

Bonsoir,

Un texte qui rappelle combien la vie pouvait être dure en ce temps là
Les jeunes ne savent pas la chance qu'ils ont de ne pas connaître cela, quoique ils apprécieraient un peu plus la chance qu'ils ont d'avoir tout à leur disposition

Bonne soirée et à bientôt

Écrit par : eyes_ | 30/08/2010

Répondre à ce commentaire

Bonjour Aramis,
Superbe texte et si réel, et pourtant pas si éloigné que ça dans le temps. C'est bien vrai que les jeunes ne connaissent pas cette dure vie de combat qu'ont vécu leur grands-parents ou arrières grands-parents, pour leur assurer un avenir plus serin mais oh combien trop facile.
Plein de bisous bien affectueux
Fanchon

Écrit par : Françoise | 31/08/2010

Répondre à ce commentaire

Je me suis plongée dans ce texte, très réel
vois-tu ce temps n'est pas si loin pour d'autres régions du monde, et si nous sommes des heureux qui ne le reconnaissons plus, pas très loin de nous, ce temps est aujourd'hui
belle soirée bisous

Écrit par : nanny | 31/08/2010

Répondre à ce commentaire

BONJOUR ARAMIS
TRES BEAU TEXTE ET SI VRAI !!!!!!!!!!!!!!
MERCI POUR TON COM j'ai le plaisir de te recevoir sur mon blog et d'apprécier ton commentaire
c'est vrai que je suis restée ébahie par la côte Emeraude son eau est d'une fraicheur que j'ai adoré
je souhaite mais je ne sais si se sera possible aller me baigner dans la manche et surtout avec mon amie CHRISTIANE
dans la mer du NORD un ami m'a envoyé des photos de cette mer elle a quelque chose de particulier je ne peux dire
quoi puisque je ne l'ai vue quand photo mais si DIEU veut j'irais un jour plonger mes vieux os dans cette mer que je
serais heureuse si seulement !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
BONNE SOIREE
BISES AMICALE ARAMIS
DANY DU SUD D'EN BAS

Écrit par : FRUITS CONFITS | 01/09/2010

Répondre à ce commentaire

Bonsoir Aramis,
Mon grand-père disait avec un haussement d'épaules ( un jour, vous remettrez des sabots, ça ne durera pas...).
Et c'est vrai que petit à petit les temps redeviennent durs!
Bonne soirée, bisous
Marcelle

Écrit par : Pâques | 01/09/2010

Répondre à ce commentaire

Bonsoir Aramis,
Mon grand-père disait avec un haussement d'épaules ( un jour, vous remettrez des sabots, ça ne durera pas...).
Et c'est vrai que petit à petit les temps redeviennent durs!
Bonne soirée, bisous
Marcelle

Écrit par : Pâques | 01/09/2010

Répondre à ce commentaire

Bonsoir,
Je vous remercie pour votre commentaire qui me va droit au coeur. Nous avons tant de choses à transmettre aux plus jeunes mais
les temps changent et ça devient difficile de les intéresser au passé de notre région. Parfois, comme votre petite fill, on arrive à les accrocher sur un sujet. Je fais de même mais ce n'est pas facile. Contrairement à ce que vous pensez, je n'ai pas de collection de vielles cartes postales ou photos. Tout ce que je mets sur mon blog je le trouve sur le net. Parfois cela va assez vite mais parfois je mets plusieurs heures si je cherche un sujet bien précis tant en textes qu'en photos. Ensuite je les classe dans un certain ordre en les numérotant, c'est plus facile, je retranscrits tous les titres des notes dans l'ordre numérique. Quand tout est mis sur papier, alors je commence à les mettre sur mon blog en commençant par le dernier numéro de la catégorie. De cette manière, si un blogueur regarde tout une catégorie, il trouvera une suite plus ou moins logique dans sa lecture.
Je vous souhaite une bonne journée car je suppose, vu l'heure tardive que vous me lirez demain.
Pour ma part, j'attends le match de tennis de Kim vers une heure du matin.
Amicalement,
Gnagna.

Écrit par : Gnagna | 02/09/2010

Répondre à ce commentaire

Kikou Aramis,

Un dur travail pour ces femmes,
et surtout entretenir leur maison,
leur famille,ma grand-mère était
femme de mineur ... je dis bravo
à ces femmes ...
Je te souhaite une bonne journée,
bisous bien venteux de Mimi (*_*)

Écrit par : MiMi du SuD | 02/09/2010

Répondre à ce commentaire

Bonsoir Freddy

la dureté de la vie à l'époque malheureusement il y a bien des pays où ces pratiques ont encore cour, je pense aux mineurs au Chili !! aux enfants qui travaillent etc..le monde n'a pas évolué en même temps partout hélàs
nous n'avons pas le droit de nous plaindre quand on sait ce que nos aïeux ont subi

bonne soirée Freddy
bisous

Écrit par : nays | 02/09/2010

Répondre à ce commentaire

Un p'tit coucou par ici chez toi mon doux mousquetaire
J'ai été ravie d'avoir de tes nouvelles car presque tout le monde de skynet m'a mise aux oubliettes a part quelques uns comme toi qui me sont restés fidèles et après on ose parler d'amitié je n'y crois pas beaucoup sauf pour bien sûr ceux qui m'ont suivie
Je ne pense pas qu'en 5 ans de blog chez skynet on puisse me reprocher de l'infifélité quand à mes visites chez tout mes amis de skynet
Je venais te souhaiter un bon week-en plein de soleil mais après çà se gâte paraît-il profitons en
Des nouvelles de Justyn si çà te dit
Gros bisous de mon coeur avec mon amitié la plus sincère
MamieCoco

Écrit par : MamieCoco | 03/09/2010

Répondre à ce commentaire

Toujours pas de vos nouvelles pour vous envoyer la photo
Bises

Écrit par : nicole | 04/09/2010

Répondre à ce commentaire

Bonsoir Aramis,
Je passe te faire un petit bisous en passant
Non...un gros bisous.
Fanchon

Écrit par : Françoise | 04/09/2010

Répondre à ce commentaire

Votre évocation de la vie des mineurs est moins réjouissante que la chanson de Pierre Bachelet mais hélas plus conforme à un passé douloureux, en vous lisant je repense à la Maheude de Zola.

Merci pour ce beau poème.

Amitiés,

marc

Écrit par : charlier | 04/09/2010

Répondre à ce commentaire

Mon doux mousquetaire
Je sais ce dont tu souffres et c'est dangereux fais bien attention à toi mais je pense que tu le fais déjà
Prends bien soin de toi reposes toi bien pas de stress ni de chocs nerveux ce qui n'est pas toujours facile à éviter
Je pense bien à toi même de si loin je te souhaite bon courage et je t'envoie toute ma positivité via les ondes
Je te fais de gros bisous donnes moi de tes nouvelles via les blogs si tu veux

A bientôt je reviendrai
MamieCoco

Écrit par : MamieCoco | 06/09/2010

Répondre à ce commentaire

période difficile, il a fallu beaucoup de courage à tous. J'ai lu que tu avais des soucis de santé, c'est dangereux cela, tu dois prendre le maximum de repos.
prends soin de toi
bisous amicaux

Marie

Écrit par : Marie | 08/09/2010

Répondre à ce commentaire

A toi mon doux mousquetaire comment vas ta santé je pense bien à toi
Un moment tout va aller mieux fais confiance à la vie je te laisse toute ma positivité
C’est toujours l’été quel régal je hais l’automne et l’hiver
Bon week-end et semaine mille bisous d'amitié rien que pour toi
MamieCoco

Écrit par : MamieCoco | 10/09/2010

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.