31/12/2009

Bonne année avec ma connexion retrouvée

Ma connexion avec le web ayant été rétablie, je viens en toute simplicité vous présenter mes meilleurs voeux pour l'année 2010

N-Y-Ara-Rimailleur

11:14 Écrit par Aramis-le-rimailleur dans Genéral | Lien permanent | Commentaires (15) | Tags : web, annee, voeux |  Facebook |

24/12/2009

j'ai chanté un jour "Noël"

Enfant je faisais partie d'une chorale ...
Que de messes de minuit, que d'Adesté Fideles, que d'Holly Night, que de "Mon beau sapin", que de White Christmas..
Aujourd'hui je me contente de les écouter ... chanté par de belles voix ...


A_Christmas_Carol

Chants de Noël


Qui n’a jamais chanté des chants de Noël
Chants, cantates que chantent souvent des enfants
Devant la crèche d’un enfant né en Israël
Il y a bien longtemps, plus de 2000 ans!

Chant à la gloire d’un Dieu venu sur la terre
Pour sauver les hommes qui l’ont oublié
Une humanité pour qui souvent la guerre
Signifie retrouver une liberté

Cantiques qui viennent nous parler de l’amour
D’hommes en guerre, mourant pour leur idéaux
Chants qui n’ont de valeur que pendant un jour
Le temps d’une trêve, avant de nouveaux fléaux.

Pourtant, les paroles de circonstances chantées
Viennent nous dire que le monde peut être bon
Quand la bonne volonté en gère les destinées
Et que de leur vie, ils chassent leurs démons.

Chants de Noël, tu glorifies cette nuit
Quand brilla une étoile merveilleuse
Dans un ciel noir de Noël, à minuit
Sur une terre aux idées belliqueuses

Pourquoi suis-je donc aujourd’hui incapables
De les écouter, pour en cette circonstance
Retrouver les souvenirs de cette étable
Devant laquelle je vivais mon enfance ?

15/12/2009

qu'il est beau mon sapin

Même quand les hommes, pour obéïr aux ordres de leurs tyrans s'entretuaient, il y eut à Noël, des moments de trêves pour célébrer l' évênement.

noel&sapin


Mon beau sapin.

Que j’aime cette chanson ; « Mon beau sapin » !
Chantée par beaucoup de voix différentes
Je la chantais quand je n’étais qu’un galopin.
Une belle mélodie douce et innocente
Pour honorer ces beaux rois des forets
Sous lesquels chaque année, le Père Noël
Viens déposer pour nous cadeaux et jouets.
Un arbre qui reviendra comme un rituel
Illuminer de ces couleurs brillantes
Nos veillées de fêtes en cette fin d’année.
Et apporter de ces étoiles scintillantes
Un peu de joie au coin de nos cheminées.
Son histoire, sa tradition n’a pas d’âge
Décoré de guirlandes de cent lumières
C’est sous ses branches que les enfants sages
Viendront réciter pour Noël leurs prières.
Et souvent voisine avec lui une crèche
Témoignage de plus de 2000 ans d’histoire
Pour nous dire comme le curé dans sa prêche
Qu’un enfant est né pour notre purgatoire.
Partout, en occident comme en orient,
Il sera présent dans les salons, dans la rue
Venu du Nord ou de nos Ardennes souvent
Décorés ils nous en mettrons plein la vue.
Mon beau sapin, tu es un roi vraiment,
Un roi de la décoration de nos maisons
Des paysages blancs, tu es le monument
Quand nous célébrons Noël aux tisons

12:18 Écrit par Aramis-le-rimailleur dans Littérature/Poésie, Scènes de la vie | Lien permanent | Commentaires (27) | Tags : hommes, noel, sapin, chanson, creche, maison |  Facebook |

06/12/2009

si jeunesse savait !!!

enfant-homme.jpg


Ma jeunesse

La jeunesse est la base de l’existence
Avec la jeunesse, la vie commence.
La jeunesse est affaire d’esprit aussi !
La jeunesse peut être le mode de vie choisi !
Les âges de la jeunesse sont variables !
Ils dépendent de l’esprit ingouvernable.
Certains sont déjà vieux dans leur jeunesse.
D’autres ne connaissent que le temps de la vieillesse.
Pourtant on peut se sentir jeune en étant vieux.
Et vivre ainsi une seconde jeunesse, heureux !
Et aujourd’hui, quand je regarde derrière moi
C’est avec nostalgie et un certain émoi
Que je retrouve des souvenirs de jeunesse
Que je revois mon enfance sans tendresses.
La guerre avait fait de moi un orphelin.
Un enfant qui ne connut pas les câlins !
Une mère qui déserta son devoir de mère
Un pseudo-père qui fut toujours trop sévère.
Ma première jeunesse, dans une période troublée,
Par une guerre qui laissait des régions blessées.
Je ne connu pas la facilité, ni la douceur.
Je connu de beaucoup de maux, les douleurs.
Mais tout changea avec mon adolescence
Libéré du joug d’une longue présence.
Aidé par un aïeul, étant bon élève
Je pus vivre comme d’autres enfants, mon rêve !
Ces souvenirs de jeunesses sont faits de joies
De découvertes, de rencontres, de nouveaux choix.
La découverte des autres choses de la vie
De ses réalités mais aussi de ses folies.
Les rencontres avec la femme et l’amour
Qui peuvent changer votre vie en un jour.
Les études qui mènent à la connaissance,
Les succès qui apportent leurs récompenses.
ET les années passant, accumulant les ans
J’ai atteint aujourd’hui un âge important
Mais j’ai toujours la jeunesse de mes idées
Que je voudrais encore, pendant des années,
Partager souvent avec mes petites filles,
Et conserver les souvenirs de famille,
Pour leur demander de ne pas les oublier
Pour les transmettre un jour à leurs héritiers.