19/02/2009

Inch'Allah ou Alea jacta est


Ceci n'est pas un état d'âme
Simplement une réflexion
Dans cet hiver trop long
Quand il ne reste que la tête pour penser

Champaigne_Vanite





Inch Allah ou Alea jacta est ?



Aurais-je oublié que la vie n’est pas facile ?
Aurais-je oublié que la vie est versatile ?
Aurais-je oublié que la vie n’est pas futile ?
Aurais-je oublié qu’elle est un vaudeville ?

****************************

Pas facile

Mais je n’ai pas oublié qu’elle est trop brève !
Qu’elle est une longue et difficile route !
Qu’elle n’est pas seulement qu’un rêve !
Dont nous vivons les minutes goutte à goutte. !

Versatile

Chaque jour apporte des faits et leur renouveau
Chaque semaine nous fait vivre des changements.
Les saisons s’écoulent comme le vin hors du tonneau !
Les années s’effacent sans s’arrêter un moment.

Pas futile

La vie en société est faite d’obligations !
Mais pour nous la vie est aussi devoirs.
La vie ne nous épargne pas les déceptions !
Elle est aussi le besoin d’un vrai savoir

Vaudeville

La vie est un théâtre, où chacun joue un rôle.
Dans une comédie faite de désillusions
En espérant toujours qu’on trouve parfois drôle
Derrière un masque, nos dissimulations

**************

Pourtant tout serait-il écrit à la naissance ?
Quels rôles auraient joué nos ascendances ?
Comment pouvons-nous en avoir connaissance ?
Construisons-nous notre vie dès notre enfance?

Pour moi, la vie est aussi partage et amour
Vécu avec l’autre, bien ou mal, au jour le jour.
Pour moi, la vie, ce ne sont que carrefours
Dont il faut savoir emprunter les bons détours !

Inch alha ou Alea jecta es ?


09:46 Écrit par Aramis-le-rimailleur dans Littérature/Poésie, Mes Reflexions, Scènes de la vie | Lien permanent | Commentaires (38) | Tags : amour, reve, vie, vin, tete, route, hiver |  Facebook |

10/02/2009

le solitaire et sa solitude



Vivant depuis un certain temps sans sortir
Après avoir reçu de nombreuses visites
Je vis aujourd'hui une certaine solitude ..
Je me livre à une réflexion sur le sujet !
Cherchant dans les rimes une façon de communiquer.

le Solitaire


Le solitaire

Fuyant toutes assemblées ou compagnies !
Craignant des autres et de la société, leurs folies !
Le solitaire dans son coin se réfugie,.
Effaçant de son entourage, les images de la vie.
Craignant des autres, billevesées et ironies !

Par amour, souvent, le solitaire vous ment.
Il recherche parfois d’une autre un bref moment.
Pour pouvoir en découvrir les sentiments,
Afin de voir s’il peut avoir confiance aveuglement,
Pour vivre un amour réel passionnément.

Le solitaire recherche dans l’étude, la solution
Aux problèmes que sont ses appréhensions.
Alors qu’autour de lui, n’est que la compassion
Que sa vie se déroule triste et sans passions !
Que ses jours passent sans changer sa situation !

Le solitaire, craint et ne recherche pas la notoriété
Il s’enferme dans un monde absent de libertés
Se bornant à répéter les mêmes activités
Jusqu’au jour, les ans passant, seul alité,
Il deviendra un solitaire pour l’éternité.