03/10/2008

On ne sais pas toujours avant ....

cardiologie



Questions à mon cœur.


Dis-moi pourquoi veux-tu ainsi partir ?
Dis-moi pourquoi me fais-tu souffrir ?
Pourquoi ne veux-tu plus me laisser vivre ?
Et tourner ainsi la dernière page de mon livre !

Demain, à d’autres, je confierai ma vie.
Sans, d’un retour avoir la garantie.
Mais pourquoi, aujourd’hui, veux-tu t’arrêter?
Que t’ai-je fait pour ainsi m’abandonner ?

Plus qu’un muscle, au rythme des années,
Tu fus un moteur de vie, de destinée !
Tu acceptas mes fredaines et mes folies.
Tu fus à l’écoute de mes fantaisies.

Tu sus encaisser mes tristesses, mes chagrins !
Et te réjouir quand j’étais sur le bon chemin.
Tu aimas très souvent avec passion
Sans jamais te laisser aller à la déraison.

Je n'ai pas toujours su comment te ménager
Pourtant par le sport j'ai voulu te renforcer.
Des médecins j'ai respecté les conseils.
Mais pour toi, tout ne fut pas chaleur et soleil!

Et aujourd’hui, après tant d’années, las
Fatigué, tu veux arrêter le dernier combat.
Pourtant, demain je m’endormirai, espérant
Un réveil, pour de la vie goûter encore d’autres moments.

Commentaires

Bonjour, Ais confiance en la médecine, elle fait des miracles, je suis là pour te le certifier.
Je vais garder une pensée toute particulière pour toi durant toutes ces prochaines heures.
J'espère que tout va bien se passer, et que tu reviendras vite me donner de tes nouvelles, de bonnes nouvelles.
Prends soins de toi, soignes toi, chacun de nous à encore un avenir devant lui, et de très bons moments à passer. Et j'espère bien un jour te rencontrer en chair et en os.
Bisous du fond du coeur.
A bientôt.

Écrit par : SOLEDAD | 03/10/2008

Répondre à ce commentaire

kikou 0 toi mon tendre mousquetaire me dis pas que ton coeur est malade dans le vrai sens du terme tu fais peur avec cet écrit suspens...
J'espère que ce n'est que passager et que tout va aller pour le mieux je pense fort à toi mon ami si doux que j'apprécie tant en tout amitié tu sais.
Prends soin de toi mon cher.
J’aime bien venir chez toi te lire et te dire bon week-end et à vendredi prochain.
Belle semaine aussi.
Bisous pluvieux dehors mais chauds dans le cœur.
COCO !
http://cedricangel.skynetblogs.be

Écrit par : COCO ! | 03/10/2008

Répondre à ce commentaire

hello comment va???????? qu'est ce que je peut faire pour toi dis le moi????
tu as des problèmes au toctoc????rien de trop grave j'espère tiens moi au courant.
allez j'attend de tes nouvelles en attendant soigne toi bien
gros kisous

Écrit par : andora | 03/10/2008

Répondre à ce commentaire

Monsieur... ... je pense à vous.
Je vous aime.

Écrit par : Dame Ganache | 03/10/2008

Répondre à ce commentaire

... Pensée positive t'accompagne dans le monde de la médecine et demain, tu verras, tu pourras de nouveau profiter des vacances, de ton potager et surtout peindre encore et encore.
Amitiés.

Écrit par : Mireille et Pat. | 04/10/2008

Répondre à ce commentaire

Cela me rappele ces quelques mots que j'avais écris pour un ami ...
Ce matin ils sont un écho à tes mots :

Un homme assis une vieille chaise
Faisait le bilan de sa vie
Il voulait juste que les maux se taisent
Pour ne garder que le plus joli

Aujourd'hui il avait peur, peur de ne plus espérer
Son coeur refusait de suivre le chemin
Il avait peur de ne plus pouvoir aimer
Et pourtant la vie était là, lui tendant la main

Demain il verra le ciel sera plus bleu
Bien plus beau qu' à l'accoutumée
Il regardera autour de lui, souriant, heureux
La vie lui avait tant appris et apporté

Oui il avait changé
Il était un autre homme
Sans doute bien meilleur qu'avant

On pouvait lire dans son regard la vie qu'il aimait tant !

Bisous doux de Mary

Écrit par : Mary | 04/10/2008

Répondre à ce commentaire

courage ton coeur sera tout neuf, je t'envoie toutes mes pensées positives.
à bientôt
gros bisous
Laura

Écrit par : Laura | 04/10/2008

Répondre à ce commentaire

Bonjour,
je passe sur la pointe des pieds pour ne pas te réveiller, aie confiance la médecine fait des miracles, et surtout fais toi confiance, si ce coeur qui t'a conduit jusqu'ici a quelques ratés, ton moral va l'encourager à repartir d'un bon pied
De tout coeur avec toi dans cette nouvelle adversité
plein de bisous sparadrap comme je le dirai à mes petiotes

Écrit par : NANNY | 05/10/2008

Répondre à ce commentaire

Bonsoir Aramis Beaucoup de bonnes choses pour toi.
Michel

Écrit par : Les sources du Nil | 05/10/2008

Répondre à ce commentaire

Bonjour, Une pensée!
Courage.
Bisous. @+

Écrit par : Véronique | 06/10/2008

Répondre à ce commentaire

très jolie poésie et belle leçon de vie ! Je te souhaite une bonne semaine

Écrit par : josiane50 | 06/10/2008

Répondre à ce commentaire

Bonjour Aramis.. Je suis passée prendre de tes nouvelles, j'ai souvent pensé à toi cette dernière semaine.. Décidément la santé vacille pour un peu chacun d'entre nous, il faut savoir tout accepter mais ce n'est pas évident…
Soigne-toi bien et ne fait pas d’imprudences
Gros bisous et à bientôt

Écrit par : Chadou | 06/10/2008

Répondre à ce commentaire

boum boum c'est vrai qu'il est mis à rude epreuve cet organe comme tu le dis si bien !

je pense à toi très fort l'artiste comme tous tes amis blogueurs et j'espere te retrouver bientôt en grande forme

bacioniiiii

Écrit par : mnb | 06/10/2008

Répondre à ce commentaire

Bonjour Aramis, à peine revenue sur mon blog , suite à des problèmes cardiaques également, te voilà à ton tour frappé par cet organe qui il est bien vrai renferme tous nos secrets, les bons et les moins bons, il est le muscle le plus réceptif à toutes nos émotions, mais crois bien qu'il nous reste très longtemps fidèle, il faut toujours lui faire confiance.
Je te souhaite beaucoup de courage dans ces moments difficiles et à bientôt te lire.
Badette

Écrit par : Badette | 06/10/2008

Répondre à ce commentaire

Bonjour l'artiste Je t'assure de toute mon amitié.A bientôt.
Duke

Écrit par : DUKE | 06/10/2008

Répondre à ce commentaire

Bonjour Aramis.. Je passe sur la pointe des pieds pour ne pas te réveiller, mais je te fais de tous gros bisous...Courage mon Ami !

Écrit par : Chadou | 07/10/2008

Répondre à ce commentaire

Bonjour, Quelques tendres pensées et tous mes vœux de bon rétablissement.
Bisous à bientôt

Écrit par : SOLEDAD | 07/10/2008

Répondre à ce commentaire

Mon beau... ...reviens....................

Écrit par : Ethae | 09/10/2008

Répondre à ce commentaire

je viens aux nouvelles j'espère que tu as passé le cap et que tu nous reviendras en pleine forme. La bougie de la guérison sur mon blog restera allumée jusqu'à ton retour.
bisous
Laura

Écrit par : Laura | 10/10/2008

Répondre à ce commentaire

Bonne journée... à toi mon tendre mousquetaire je ne te pensais pas si malade et dire que je ne peux rien faire sinon te dire que je suis là et que je pense à toi en toute amitié.
Prends soin de toi mon ami.
Aujourd’hui c’est accompagnée du soleil que je passe et je t’en laisse un grand rayon pour le week-end et la semaine afin que ces jours te soient agréables.
BisouXXXXX
COCO !
http://cedricangel.skynetblogs.be

Écrit par : COCO ! | 10/10/2008

Répondre à ce commentaire

Bonjour excuses moi je ne savais pas dis moi est-ce très grave, il ne faut pas de laisser aller, et avec du courage une vie tranquille, il va durer ce coeur, et maintenant il y a des greffes,
donnes de tes nouvelles,
prends soin de toi, et passe un doux et tranquille week-end
bisous amicaux

Marie

Écrit par : Marie | 10/10/2008

Répondre à ce commentaire

Bonjour Aramis.. Un tout petit mot pour te dire bonjour et te donner un gros bisou qui vient de mon cœur, rien que pour toi…
Je te souhaite beaucoup de belles choses durant cette journée…à bientôt!

Écrit par : Chadou | 11/10/2008

Répondre à ce commentaire

ici tout est toujours presque parfait, on pourrait presque dire que les mots ne font jamais mal ...

Écrit par : xian | 11/10/2008

Répondre à ce commentaire

Je passe juste prendre de tes nouvelles
bisous

Écrit par : nanny | 12/10/2008

Répondre à ce commentaire

il y aura beaucoup d'autres moments....courage

Écrit par : sylvie | 12/10/2008

Répondre à ce commentaire

A BIENTOT
BISOUS

Écrit par : nays | 19/10/2008

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.