20/01/2008

Trop jeunes, trop tôt


J'ai toujours eu des copains, de vrais copains ..
j'en ai encore, mais pourtant beaucoup sont déjà partis,
souvent trop jeunes, victimes de leur vie professionnelle,
de la vie tout simplement.
de ceux qui restent, a qui le tour demain ?....

4mousquetaires


Ils étaient des copains

Armand mort à 64 ans
Michel, mort à 57 ans
Roger, mort à 49 ans
Ils sont partis en cette fin d’année
Tués par des maladies mal nommées.
Brutalement leur vie s’est envolée.
Ils étaient des amis, c’étaient des copains.
Ensemble, nous fîmes des chemins.
Nous partageâmes souvent notre pain !
Des copains qui touchèrent à tout.
Des copains pour les 400 coups.
Les copains des moments fous.
Mais aussi des gars courageux
Des gars qui savaient être respectueux
Et avec les autres être généreux.
Ils avaient le sens de l’amitié.
Ils avaient le sens de la sincérité.
Ils avaient le sens de la probité.
A 4 comme les trois mousquetaires,
Avec eux je n’étais jamais solitaire
Nous étions de vrais partenaires.
Des rencontres dans un aéroport,
Ou, fréquentant une plaine de sport
Nous avions su associer nos sorts.
De nos choix, de nos aventures,
Sans nous perdre en conjectures,
Nous parlions souvent de notre futur.
Mais pourquoi sont-ils ainsi partis ?
Leur mort, si rapide, me laisse abruti,
Tant de projets, en un jour, anéantis.
Des quatre j’étais l’aîné, celui qui pensait
Le vieux débris comme ils m’appelaient
Celui que tous, toujours, ils écoutaient.
Allez les copains, fini de geindre
D’autres sont encore plus à plaindre
Et je suis déjà en chemin pour vous rejoindre.


Voilà pourquoi, en ce début d'année, j'ai difficile à venir partager chez vous !!!

Commentaires

très bel hommage a tes copains aramis , ce texte est beau mais me fait de la peine , je comprend d'autant plus la tienne mon tendre ami . Un grand merci pour ton si gentil com , mais prend soin de toi et le temps qu'il faut pour te remettre , et ne les rejoints pas on et j'ai besoin de toi . Je te fais plein de bisous tendresse mon ami , et je pense a toi . passe un doux dimanche . yepa

Écrit par : yepa | 20/01/2008

Répondre à ce commentaire

Bonjour C'e'st vrai comme dit Yepa que ce texte est triste même s'il est bien écrit et qu'il rend hommage à des amis. La solitude que tu vis n'arrange sans doute pas les choses... Il faut toujours garder une lumière au fond de ses yeux, une brise d'espoir dans la vie. C'est ce qui me maintient aussi sans oublier toute l'amitié qui se dégage sur les blogs. Car crois l'amitié virtuelle, cela a un sens et cela apporte beaucoup dans nos instants de vie. Amitié à toi l'ami

Écrit par : Jicé | 20/01/2008

Répondre à ce commentaire

Bien le bonjour ! C'est vrai que l'on dit souvent que ce sont les meilleurs qui s'en vont...Mais il ne faut pas tout voir en négatif,ils sont partis,certes,mais ils ont bien vécu,c'est a cela qu'il faut penser ! a propos des photos et dias,c'est vrai que la photographie numérique est une facilité vraiment géniale,plus de dévellopement,plus de photos ratées,etc...Mais je regarde encore souvent de vieilles photos en noir et blanc,cela garde un certain charme,et une pointe de désuétude...Bon dimanche !

Écrit par : libra | 20/01/2008

Répondre à ce commentaire

Bonjour Aramis... Trop jeune, trop tôt comme tu le dit si bien...Bel hommage à l'amitié.
Dans la grisaille de cette journée d'hivers je viens te déposer un petit rayon de soleil de mon coeur.
Les banalités ne sont pas triste mon ami, quand elles sont écrites avec le coeur...
Passe un très bon dimanche….
Bisous et à bientôt

Écrit par : Chadou | 20/01/2008

Répondre à ce commentaire

Kikou à Toi,
Petit Papillon a trouvé ce texte magnifique, c'est un très bel hommage que tu rends à tes amis.
J'en profite pour voler jusqu'à toi afin de te souhaiter une excellente journée.

Écrit par : Papillon6168 | 21/01/2008

Répondre à ce commentaire

deces Mon papa est mort à 60 ans, c'est trop jeune pour mourir, c'est vrai. Merci de ton passage.

Écrit par : sodeva | 21/01/2008

Répondre à ce commentaire

ma main voudrait tant apaiser ton coeur mais je suis loin alors je tente juste de mettre toute ma tendresse dans mes mots pour t'offrir un peu de repos

Écrit par : caline | 21/01/2008

Répondre à ce commentaire

Bonjour, Je n'avais pas encore eu le temps de passerte lire.
C'est fait.
Il parait que viellir , c'est voir disparaître ses proches, ses amis, les gens plus vieux que soit, ceux du même âge...
Mais voilà , quoi qu'il en soit, c'est moche.
Je comprends ta peine, mais tu sais, dans la mémoire des vivants, survivent les absents...
seul les bons moments restent, même si c'est difficile.
Gros bisous.

Écrit par : Soledad | 21/01/2008

Répondre à ce commentaire

bonjour Aramis la clinique a été rénovée.

et oui nous sommes à un âge
où de plus en plus de personnes nous quittent.
Et on est parfois étonné et secoué par la surprise.

J'ai une très gentille voisine mais âgée.
Je l'ai plusieurs fois visitée en clinique.
A nouveau.
et je crains qu'elle ne sera plus capable
de rester seule.

bonne journée à toi

Écrit par : Francine | 22/01/2008

Répondre à ce commentaire

Une petite citation pour toi. L'amitié ne rend pas le malheur plus léger, mais en se faisant présence et dévouement, elle permet d'en partager le poids, et ouvre les portes de l'apaisement.

Tahar Ben Jelloun

Amicalement,

Écrit par : Rafaël | 23/01/2008

Répondre à ce commentaire

ah Aramis! aussi logtemps que tu vivras, quils seront dans ton coeur et dans tes pensées, ils seront là. C'est l'oubli qui tue vraiment.
gros bisous, à trés bientôt!

Écrit par : mimi | 23/01/2008

Répondre à ce commentaire

bonsoir merci de ton passage
Je t'envoie un sourire afin d'atténuer un peu cette tristesse

Bisous et à bientôt

Écrit par : eyes | 23/01/2008

Répondre à ce commentaire

un coucou aramis , pour te souhaiter une très douce soirée et fin de semaine , j'espère que tu vas bien de tout coeur . gros bisous , yepa

Écrit par : yepa | 23/01/2008

Répondre à ce commentaire

kikou Que de tristesse dans ce que je lis c'est sûr et on dit que ce sont toujours les bons qui s'en vont les premiers la vie est trop injuste parfois mon fils est parti depuis bientôt 16 ans et la date anniversaire approche je commence à me sentir encore plus mal le 12 février drôle de st valentin.
Allons allons aramis que deviendrai je sans toi tu as encore de bons moments à vivre n'oublies jamais çà.
je serai toujours là pour toi mon doux mousquetaire.
C’est toujours avec autant de plaisir que je viens
chez mes amis blogueurs dont tu fais partie
Je te dis bon week-end et belle semaine avec le soleil y en a tant besoin.
Bisous doux à toi.
COCO !
http://romyrose.skynetblogs.be
http://cedricangel.skynetblogs.be

Écrit par : COCO ! | 25/01/2008

Répondre à ce commentaire

Bonjour l'artiste Je te comprends,c'est triste de perdre des amis.
Bon we et toute mon amitié.
Duke

Écrit par : DUKE | 25/01/2008

Répondre à ce commentaire

Bonjour Aramis c'est toujours un plaisir de découvrir un blog de qualité.
Bon we
Grégory

Écrit par : GREGORY | 25/01/2008

Répondre à ce commentaire

Je découvre ce texte et je ressens ta peine, mais aujourd'hui, c'est ton anniversaire
alors, je te souhaite une belle journée pour ce jour particulier
bisous soleil à toi

Écrit par : nanny | 27/01/2008

Répondre à ce commentaire

Hello Sur les ailes du temps la tristesse s'en va
et l'amitié sur le net double les joies et réduit les peines

bonne semaine
amitiés bisous

Écrit par : Domi | 28/01/2008

Répondre à ce commentaire

KIKOO L'amitié c'est dure j'en est souffert trahi a plusieurs reprise..je pense que c'est la même chose le réel ou le virtuel c'est toujours pareil mais aussi poignant que le virtuel

Mais revenons à ton jolie poème..Oui il faut peut-être croire qu'un jour ne nous retrouvons..

Écrit par : Marah | 12/02/2008

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.