15/05/2007

fêter d'un ami ses 50 ans de mariage

Samedi dernier, j'étais invité chez un couple d'amis ..
pour fêter leur 50me anniversaire de mariage
Nous nous connaissons depuis plus de 50 ans..
Ensemble nous avons fait les 400 coups ..
mais aussi du sport ..: natation, tennis, vélo, jogging ..
et les épouses sont devenues avec le temps de grandes amies aussi ..
Pour cette occasion, j'ai voulu par ces quelques vers lui témoigner, une fois encore, combien j'appréciais son amitié sincère ..

Wedding

50 ans de mariage


Votre vie est un grand livre, dont les pages,
Ne peuvent s’écrire qu’une seule et unique fois.
Et que seule votre mémoire peut relire à tous âges,
Pour nous faire connaître vos heureux choix.

Mais qu’est-ce encore que 50 ans aujourd’hui ?
Nous vivons dans un monde de centenaires.
Ce n’est qu’une étape, environ 18250 nuits
Choisies pour ne pas rester célibataires.
Vous eûtes vos tempêtes et vos ouragans
Vous avez de la vie connu des épreuves
Mais vous avez toujours su mettre des gants
Pour de la vie suivre les caprices du fleuve.

C’est à deux que vous avez tenu le gouvernail
Pour mener la barque de vos existences
Et aussi, toujours faire face par votre travail
Aux besoins du ménage et à ses exigences
Pour assumer l'avenir, l'éducation de vos enfants
Pour vivre avec vos amis et vos relations
Et aujourd’hui encore être de bons parents
Toujours présents pour les aimer avec passion.

Aujourd’hui, ici réunis avec quelques amis
Vous voulez partager un moment de bonheur
Vous rappeler, de cette vie des moments endormis
Des moments qui furent chauds à vos 2 cœurs.
Car vous avez, avec nous partagé de bons moments,
Certains à Mons, depuis plus de 50 années
Mais aussi à Bruxelles depuis moins longtemps
Où nous participions à vos vies, vos assemblées.

Mais pour vous 2, je voudrais dire pour terminer
Que 50 ans n’est qu’une étape avant 60 ans
Et nous espèrons dans 10 ans, ici vous retrouver
Pour avec vous célébrer vos noces de diamants.

07/05/2007

Eternelle Edith Piaf

Lors de mon escapade à Paris, j'ai eu l'occasion d'aller voir le film "La môme", que je n'avais pas encore été voir en Belgique ..
Le film m'a beaucoup impressionné ...
Il a provoqué ma réaction ci-après ...

piafeeternelle

Edith

C’était une môme, un enfant de la rue,
C’était un moineau, un piaf de Paris.
Qui dès sa naissance sur le trottoir atterit !
Une enfance sans mère, une vie sans issue.
Sauvée par son père, et confiée à des filles,
Une jeunesse dans le monde de la débauche,
Dans le monde de la rue et de la fauche.
Une vie de pauvreté, une vie sans famille.
Un père qui l’aimait, mais qui en fit une esclave,
Avant de découvrir qu’elle avait une voix.
Elle dut le suivre et vivre sans avoir d’autres choix.
Vivre sans espoir de se libérer de ses entraves.

Mais le destin se mit en marche pour l’en sortir,
Bien que livrée au trottoir, à une vie d’amoralité,
Vivant des années de misère et de pauvreté,
Qui allait marquer toute sa vie et son avenir.
Car elle avait une voix, chanteuse des rues.
Et elle fut un jour par Louis Leplée remarquée.
Elle vint dans son cabaret et fut engagée.
Et sa voix fut bientôt dans Paris reconnue.
Avec sa voix elle atteignit vite des sommets,
Mais la fatalité la suivait et dans sa pauvre vie.
Pour une sale affaire, elle fut a nouveau salie.
Et retourna chanter dans des estaminets.

Jusqu’au jour, enfin repêchée dans le milieu,
Sauvée par Osso, il devint son Pygmalion
De la môme, il commença la transformation
Et sortit la môme Piaf du monde des miséreux.
D’une chanteuse à la belle voix populaire
Il fit une voix qui allait passer à la pospérité
Une voix que certaines depuis ont voulu imiter
Une voix qu’elle conserva, même grabataire.
Des chansons pour clamer sa vie, ses toujours.
Des chansons qui font battre tous les cœurs.
Des chansons qui oublient parfois ses malheurs.
Des chansons, mieux, des hymnes à l’amour.

Elle connut des milords, elle aima des hommes.
Elle chanta pour nous dire comment aimer.
Elle chanta pour nous dire de toujours d’espérer.
Mais tragiquement, elle perdit son seul homme.
Un drame qui la laissa déchirée, désemparée.
Un drame qui rouvrit des plaies de sa jeune vie.
Car sa vie ne fut qu’un long drame, et la maladie.
Son pauvre corps meurtri dès ses jeunes années.
Et jusqu’au bout de ses forces, de son existence,
C’est avec volonté qu’elle continua à chanter .
C’est avec courage qu’elle nous fit encore rêver,
Pour à 47 ans tourner la page avec décence.

Mais aujourd’hui nous voulons encore écouter
Ses chansons qui nous feront toujours souvenir.
Des chansons qui ne pourront jamais vieillir,
A l’image d’une Piaf que nous ne pourrons oublier.