28/04/2007

un brin de muguet porte bonheur

muguet-1er-mai


Je vous offre un brin de muguet.


Juste un petit brin de muguet avec ses clochettes,
Un petit peu d'amitié et beaucoup de bonheur
C'est ce que veut vous dire cette petite fleur
A qui aujourd'hui, la coutume donne la vedette.

Mais ce brin de muguet, voudrait vous dire plus.
Vous dire, que quelqu'un a pour vous une pensée,
Et qui veut vous dire comme vous êtes aimée,
Et pour vous l'offrir, il ne faut pas être crésus.

Un fleur qui apporte le bonheur et annonce l'été,
Dont les clochettes blanches sont parfum et senteur.
Une fleur simple que l'on offre avec son coeur,
Par amitié, sans jamais tomber dans la banalité.

Fleur d'amour, d'amitié que j'ai plaisir d' offrir
Un geste simple, un geste de belle sympathie,
Des petites clochettes blanches en symphonie,
Pour nous proposer autant d' espoir que de plaisirs.

Sa vie est éphémère, son parfum est délicat.
Le premier mai, j'irai sur la route en acheter,
Car comme chaque année, je voudrai mugueter
Autour de moi, des dames dans l'anonymat.

Et comme pas loin de chez moi, il y a un bois
Où ont déjà fleurit, à foison, des jonquilles
Que sont allées cueillir des jeunes filles
Qui n'oublient pas que mai, du muguet, est le mois.

Alors, acceptez ce brin muguet de l'amitié
Et avec lui un peu de joie et de bonheur.
Un brin de muguet sans aucune odeur,
Qu'en mots, pour vous, j'ai transformé.

17/04/2007

 Voulez vous danser madame

Dans ma longue vie de solitude ..
Pour échapper à mes turpitudes
Permettez-moi de parfois venir
De mes rêves ici vous entretenir ...
...
..de la vie d'un ectoplasme ..

wall05-800

Rêve de valse..

Valse folle, valse enivrante, valse interdite
Fais nous encore tourner, à nous enivrer!
Que cette charmante dame qu'ici j' invite
Se laisse dans mes bras, l'emporter!

Affolante,
Sarabande,
Valse tournante.

Sentir son corps léger contre le mien
S'écraser, et ses formes m'épouser
Suivant le rythme imposé par les musiciens
Pour mieux dans cette valse tourbillonner.

Belle,
Pas rebelle,
Valse éternelle.

Dans ses yeux plonger mon regard,
Admirer ses lèvres couleur vermeil
Ses cheveux d'or, brillant dans le soleil
Et son cou qu'enroule son léger foulard

Ivresse,
Sveltesse,
Valse traîtresse.

Nos bouche se sont à peine frôlées
Esquisse d'un baiser que je désirais
Tournant encore la valse la grisait
Je la sentais de plus en plus perturbée?

Jolie,
Utopie,
Valse mélancolie.

Du rêve, je sortis, l'Image en fuite
Etourdi, je venais de réaliser
Que je ne pouvais espérer
Pour cette valse une suite .......

Orgasme,
Fantasmes,
Valse d'ectoplasme!

09/04/2007

des kikous des bisous billets doux

Boucher


Billets doux

Avec mes mots, permettez-moi mes Dames
De rallumer en moi pour vous cette flamme.
Et venir en vous écrivant ce billet doux,
Sans craindre l'ire de vos amants, de vos époux,
Vous dire comme j'aime vos kikous, vos bisous.

Être près de vous, et venir avec galanterie,
Vous dire avec amour que vous êtes chéries.
Que dans mes bras j'aimerais vous tenir
Et vous faire entendre de mon cœur les soupirs
Et sentir de votre coeur les battements de plaisir.

Mais je ne suis pas pour la poésie, un Ronsard.
Je ne suis de l'amour qu'un vieux briscard.
Qui utilisant aujourd'hui une éloquence frivole,
Tente d'encore de vous séduire par ses paroles
Et comme un papillon de fleur en fleur, je batifole.

Que je voudrais vous emmener comme ce poète
Voir si une belle rose est éclose pour votre fête.
Que je voudrais vous laisser des souvenirs,
Qui lorsque devenues vieilles, vous feront sourire,
Des moments que vous aurez passés à les lire.

Mais oserais-je encore avec vous le marivaudage,
Par des mots doux vous transporter sur une nuage?
Pourrais-je encore me permettre de vous aimer,
Et ma flamme chaque jour ici, vous la déclarer
Sans risque de me faire éconduire et châtier.

Pourtant que cela serait pour moi de belles choses
Que de pouvoir vous offrir des mots comme des roses.
Venir galamment vous tenir la main, et comme amant
La couvrir de tendres baisers qui vous enflammant
Nous offrirait ainsi des moments doux et charmants.

Nous livrant aux "Jeux de l'amour et du hasard".
Utilisant de mon vocabulaire la douceur du picard.
Vous faisant découvrir les "Plaisirs de l'amour",
Et de nos confidences de chaque nouveau jour
Nous aurions des chauds souvenirs pour toujours.

Mais ce n'est là chères Dames, qu'un doux rêve
Rêve de croire que je peux connaître encore une Eve,
Qui acceptera de partager avec moi le verbe aimer.
Partager des mots qui pourrait encore l' envoûter
Et sur les nuages d'un rêve d'amour, l'emporter.

02/04/2007

être un parrain .. son parrain

Vendredi dernier, je me suis retrouvé dans une réunion de famille ...
J'y ai retrouvé cousines et cousins ..
neveux et nièces, filleules et filleuls ...
Je suis parrains de 3 garçons et de deux filles ..
Tous plus de vingt ans aujourd'hui ..
Mais un rencontre m'a fait plus particulièrement plaisir ...
je ne l'avais pas encore revue cette année

Jeune20fille
Le parrain

Elle venait vers moi, de sa démarche légère
Sautillante, comme dans Perette la laitière.
Dans sa robe de tissus léger, au large décolleté,
On pouvait deviner deux seins bien galbés.

J'en ai le souvenir, ,je l'ai vue dès sa naissance.
Aujourd'hui encore elle n'est que reconnaissance.
Un bébé tout rose, joli comme un petit coeur,
Qui aujourd'hui est devenue une belle fleur.

De ses rires, de ses éclats, je me souviens toujours.
De ses yeux qui me regardant, n'étaient qu'amour.
Je revois agitant ses petites mains toutes potelées.
Qui sont devenues des fées au cours des années.

Elle a grandi, et passant pas les étages des âges.
Aujourd'hui elle est devenue femme sans nuage.
Elle porte un corps élégant de venus, de déesse
Planté sur des fuseaux, des jambes de princesse.

Ses, yeux sont devenus des perles précieuses,
Que souligne encore plus des lèvres pulpeuses.
Donnant une expression radieuse à son visage.
Un ensemble qui devrait faire des ravages.

Arrivée près de moi, de ses bras, elle m'enlaça.
Bonjour "MON" parrain et elle m'embrassa.
Elle savait que j'avais pour elle beaucoup d'affection.
Et comme parrain, je signifiais la protection.

Depuis son plus jeune age, je lui tenais la main.
Elle savait que je la conduirais sur le bon chemin
Elle me rendait avec sincérité cet amour
Que je lui avais donné depuis son premier jour.