24/11/2005

Je ne suis plus qu'un vieux saule



Peut-on d'une vie, faire une allégorie

La vie peut-elle être comparée à un arbre

La fin de l'arbre à la fin de sa vie...
Quand cherchant un peu de tendresse
On ne trouve qu'indifférence et tristesse

Le vieux saules

Je ne suis plus qu’un vieux saule


Je ne suis plus qu’un vieux saule solitaire
Planté au bord d’un petit ruisseau
Les pieds dans l’eau, la tête en l’air
Entouré d’un vert tapis de roseaux.

Je me souviens du temps de ma jeunesse
Quand sous mon feuillage, s’abritait le pêcheur
Qui, assis à mon pied, sans aucun stress
Du poisson attendait qu’il avale son leurre.

Je vois encore ces jeunes amoureux,
Couché et s’embrassant sous mon feuillage
A l’abri des regards et des curieux
Profitant des bonheurs de leurs jeunes ages.

Mais le temps a passé, la rivière a coulé
Arrachant petit à petit autour de mes racines
La terre, qui aux rives le tenait encore attaché
Et petit à petit vers l’eau je courbe l’échine

Aujourd’hui mon tronc marqués par les ans
Mon écorce crevassée, mes branches coupées
Je résiste encore parfois grelottant
Mais j’attends ma fin, ma destinée

Un, jour poussé par le vent, je tomberai
Dans ce ruisseau qui fut mon seul monde
Et au gré de son courant, je partirai
Vers cette fin où me mènera l’onde.

Commentaires

Le temps peu bien passer, autant qu'il voudra.
Je n'effacerai rien.
Je resterai droit et sourirai à qui en redemandera.


Écrit par : Flynn | 24/11/2005

Répondre à ce commentaire

Souris cher Aramis, La vie vaut la peine d'être vue sous un autre angle que celui de la tristesse... Je t'embrasse

Écrit par : Poussière de lune. | 24/11/2005

Répondre à ce commentaire

Au gré de l'onde... se laisser porter... Non, pas tant de passivité ! C'est à contre-courant qu'il faut vivre sa vie ;-) A bientôt

Écrit par : Syolann | 24/11/2005

Répondre à ce commentaire

... Pourquoi ne pas se dire que chaque âge apporte son lot de plaisirs et de richesses ?
Re-bonne soirée... malgré toute cette mélancolie...

Écrit par : Béa | 24/11/2005

Répondre à ce commentaire

La pourriture noble Yquem. Cher Aramis,
Ce saule, bien pourri de l'intérieur, sera vite "biodégradé"!
Le retour aux sources! Quelques animaux y trouveront un abri nourrissant de toutes sortes de moisissures accumulées!
Place aux jeunes.
Tu vois, je suis bien plus vieux que toi, mais me suis si bien fait une raison que je peux en plaisanter!
Amitiés.

Écrit par : Armand | 25/11/2005

Répondre à ce commentaire

*** tidjou que t'es bien mélancolique!! Allez donc moi l'âge je m'en fiche complètement (sauf quand mes articulations font crac!!!!)
Amitiés

Écrit par : fanfan | 25/11/2005

Répondre à ce commentaire

Chaque temps porte sa rime.. Il passe, il chasse.
Mais ne jamais le supporter de guerre lasse.
Seulement chaque jour en accepter la trace...

Écrit par : pierre de lune | 25/11/2005

Répondre à ce commentaire

Je serais un saule pleureur Pas pour mes larmes. Mais je me souviens de mes jeux d'enfant, chez une amie qui en avait un dans son jardin. On adorait aller jouer à l'intérieur, c'était notre maison de feuillage. Un côté protection.

Écrit par : nat | 26/11/2005

Répondre à ce commentaire

Et il en va de même ... pour l'homme que nous sommes ...
Ce texte est magnifique et me prend aux tripes.
Il se veut l'illustration du temps de la vie.
Et de notre départ, aussi il nous fait part.
Cordialement en te remerciant pour cet agréable moment.
Jean-Pierre

Écrit par : L'esthète | 26/11/2005

Répondre à ce commentaire

je suis un vieil arbre qui a perdu de son feuillage, mais dont la sève monte toujours !
je ne suis pas prêt de rompre ! il me reste du temps pour apprécier les belles choses, les belles rimes ...
bien à toi
bonne semaine

Écrit par : nanar | 29/11/2005

Répondre à ce commentaire

Si je ne viens plus ? Tu serais bien étonné !

Écrit par : manureva | 03/12/2005

Répondre à ce commentaire

Bonsoir Aramis Oui,se sont de bien jolies rimes mais quelque peu tristounettes.......aurais- tu un peu de cafard !
C'est une période dont je ne raffole pas non plus ,on est maintenant les premiers sur la liste du grand faucheur,et je ressent plus a cette époque la disparition des êtres chères....
Bisous mon rimailleur préferé et à bientôt

Écrit par : Chadou - Yes | 03/12/2005

Répondre à ce commentaire

*** merci de ton passage. Tu devras encore attendre un petit peu si tu veux voir mes peintures car je vais bientôt ouvrir un blog rien qu'avec ça!
J'avais déjà présenter l'une ou l'autre toile au fil de mon blog mais il faudrait le relire depuis quasi le début.
Bon week-end
amitiés

Écrit par : Fanfan | 03/12/2005

Répondre à ce commentaire

je suis venue me plonger un peu dans ton monde de douceur et de mélancolie, je m'y sens bien

Bon dimanche
Bisous doux et à bientôt

Écrit par : eyes | 04/12/2005

Répondre à ce commentaire

Modération. Chère Aramis,
Mon blog commençant à avoir du succès, certains essaient d'en faire une tribune politique et d'autres l'utilisent pour y exprimer leur trop-plein de grossièretés.
Je suis désolé de devoir en être arrivé là, mais j'ai du activer mon "modérateur" qui me permet de "filtrer" les messages.
Ceux qui sont "corrects" seront transmis avec un léger retard, même s'ils ne correspondent pas à mes idées. Les autres seront détruits sans faiblesse.
Mon blog est un lieu d'échange d'idées, pas un lieu de combat.
Amitiés.

Écrit par : Armand | 04/12/2005

Répondre à ce commentaire

merci ton mot ma fait du biens.... bon ta pas l'aire tres happy ici aussi...
alors je te donne un peut de douceur en retour... (je me suis un peu calmée... car j'ai dormis un moment...) bisous, cocoli

Écrit par : cocoli | 05/12/2005

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.