07/11/2005

Si j'était l'eau ..

Il y a beaucoup d'eau,
pourtant beaucoup en manquent,
il y a l'eau de la mer,
il y a l'eau de pluie,
l'eau des rivières,
l'eau des ruisseaux,
l'eau des étangs et des lacs
certains ont l'eau du robinet ..
d'autres ont l'eau d'une source ..
il faut parfois aller la chercher au fond d'un puits
mais il y en a qui n'ont pas d'eau ..!!!!!!!!

l'eau



Une eau pure ...

Si je n'étais que de l'eau,
Une eau claire et limpide.
Je sauterais dans les ruisseaux.
Je serais un courant intrépide
Qui ferait rouler les rochers !
Je lutterais contre les berges
Qui voudraient me freiner !
Je recouvrirais la pierre qui émerge.

Si je n'étais que de l'eau,
Je voudrais dans le monde,
De la soif, tuer le fléau
Et sur cette terre ronde
Venir d'une eau saine et pure
Abreuver les nations d'un sang
De paix, de vie pour le futur
Pour que chacun occupe le même rang.

Si je n'étais que de l'eau,
Je voudrais être, aussi, un petit ru
Je voudrais être bordé de roseaux
Où viendrait boire le taureau ventru !
Serpenter dans les verts prés
Pour venir baigner les pieds des saules
Et ceux des enfants occupés à pêcher
Armés de baguettes comme gaules.

Si je n'étais que de l'eau,
Je ne voudrais pas être une route
Je ne voudrais pas porter des bateaux
Ni être un fleuve dont on redoute
Des saisons, les caprices et fantaisies
Les inondations, les crues, les pollutions
Un fleuve dont l'homme a volé la poésie
Et ne lui a laissé que sa destination.


Mais je ne suis pas de l'eau,
Je ne suis qu'un homme, une créature
Je n'habite pas un beau château
Je ne vis pas dans et de la nature
Mais d'eau pour vivre, j'ai besoin
Chaque jour j'en apprécie la présence
Pour la boire, pour prendre un bain
Et pour cela je remercie la providence.

Commentaires

Bonsoir Aramis Il y a l'eau des larmes aussi... Elles sont parfois douces...
T'ai écrit un mail, pas eu ou pas envie d'y répondre?
;-)
Bisou

Écrit par : Fléa... | 07/11/2005

Répondre à ce commentaire

Que d'eau, que d'eau. Il y a aussi:
- L'eau de Javel.
- L'eau régale.
- L'eau lourde.
- L'eau bénite.
- L'O².
- L'eau de Cologne.
- Laulau (la fille de Nid d'abeilles).
- L'aubépine.
- L'eau rage, oh désespoir.
Amitiés.

Écrit par : Armand | 08/11/2005

Répondre à ce commentaire

Bonjour l'artiste! Il y a aussi des larmes de crocodiles.L'orchestre de Glen Miller s'est perpétué depuis sa
disparition en 1944,il tourne de par le monde.Sa musique est agréable,mais ce n'est pas du jazz plutôt de la musique de danse.
Glen miller avait trouvé une seule chose:clarinette leader C.A.D. que la clarinette dirigeait
la section des sax,ce qui donnait un son particulier,très beau d'ailleurs.
Amicalement mon peintre préféré.

Écrit par : DUKE | 08/11/2005

Répondre à ce commentaire

découverte pour moi d'une autre facette de l'artiste! Bravo, j'aime lire ce genre de texte. Ca m'inspire .
Bisous

Écrit par : Fanfan | 08/11/2005

Répondre à ce commentaire

Bonsoir cher Aramis... Je sais qu'il ne faut pas dire jamais mais dans ce cas ci je crois qu'hélas, je serai l'exception... mais je vis sous d'autres latitudes... je vais bien... je t'embrasse

Écrit par : Poussière de lune. | 09/11/2005

Répondre à ce commentaire

oh.... cette plume légère que le vent et l'eau amènent au fil de mes déambulations...

Écrit par : pierre de lune | 11/11/2005

Répondre à ce commentaire

Et comme chante Véronique (Sanson) rien que l'eau, de l'eau de pluie, de l'eau de là-haut... Bravo pour tes écrits, je reviendrai te lire ! Bon Week-end

Écrit par : Syolann | 11/11/2005

Répondre à ce commentaire

je viens ... te faire un gros bisous et te souhaiter un bon we

Écrit par : baby | 12/11/2005

Répondre à ce commentaire

Tes récits sont formidables ... Tant l'intro que le texte du dessous.
Les commentaires de tes lecteurs y ajoutent encore bien du piment.
Tout un art que ton domaine ...
J'aime, je m'y amuse, je m'instruit, je positive ...
Bon dimanche à toi.
Jean-Pierre

Écrit par : L'esthète | 13/11/2005

Répondre à ce commentaire

... J'en souffre aussi parfois quand je laisse mon esprit vagabonder...
Le passé fait en partie ce que nous sommes, mais pas ce que sera demain, il ne tient qu'à toi de fermer la porte à double tours même si la clef est parfois dure à porter... je sais facile à dire, difficile à faire.. chacun son histoire... le passé doit rester passé...

Écrit par : Annick | 14/11/2005

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.