31/07/2005

Chercher sa liberté ????

La liberté...
vivre libre ..
pour trouver ... quoi ??? ...

Liberté

Quand vous plongez dans la mélancolie ..
Que l'ennui vous envahit ...
Vous rêvez à votre hier ...
A ma triste solitude d'aujourd'hui ...


Qui es-tu liberté ?

Ma liberté est comme une chanson,
Que chacun peut entendre dans ma maison
Ma liberté est comme ma pensée
Que je peux avec plaisir exprimer
Ma liberté, c’est d’être capable de croire
En ces choses que je ne peux voir
Ma liberté c’est ma fièvre de vivre
Et de pouvoir l’écrire dans un livre
Ma liberté c’est aussi comme l’orage
Comme lui, je veux me battre et lutter avec rage
Ma liberté c’est mon désir, mon vouloir
Sans limites, ni contraintes, ni devoirs
Ma liberté c’est de pouvoir donner mon amour
Quand, à qui et comme je le veux tous les jours
Ma liberté, c’est ma lutte, mon combat
Pour vivre mon bonheur dans le monde ici bas
Ma liberté c’est de pouvoir penser
Avoir des idées, les chanter, les exprimer
Ma liberté c’est de m’évader parfois
En rêve, retrouver mon autrefois
Ma liberté, c’est de vivre ma vie
Et des hommes éviter les folies

Et pourtant….!!!!

Je n’ai plus de liberté,
Je vis enchaîné au temps, au passé
Je vis face au miroir de l’indifférence
Je ne vis pas, je meurs d’absence
Je meurs d’un manque d’être aimé
Je meurs, d’être sans cesse repoussé
Je cherche en vain le chemin
Pour sortir de l’oubli, du chagrin
Pour de ma prison m’évader
Pour me retrouver libéré
Pour te retrouver liberté

Commentaires

superbe texte encore ... et très touchant mais tu as pris cette habitude de me toucher par tes écrits...je t'embrasse

Écrit par : baby | 31/07/2005

Répondre à ce commentaire

... Touchée par ton écriture ... A croire que la souffrance est synonyme de superbes écrits ... Ce ne sont pas les plus grands poètes qui me contrediront ...
Bises d'une POussière d'ange ...
Bon lundi ...

Écrit par : POussie (Béa) | 01/08/2005

Répondre à ce commentaire

Tristesse, Emotion, Aramis vogue sous des cieux plombés d'absence, Aramis est devenu ombre et cendre... Je t'embrasse

Écrit par : Poussière de lune | 01/08/2005

Répondre à ce commentaire

Merci Pour ton commentaire sur mon blog, ça m'a permis de découvrir le tien.
J'ai lu ton post "Remember Germinal"
Si tu as un peu de temps à perdre, je t'invite à revenir sur mon blog, dans les archives par mois, tu choisis celles du mois de mai et tu vas sur le post du 11/5 "Symétrie ou dissymétrie".
c"est troublant...
;-)

Écrit par : Métastable | 02/08/2005

Répondre à ce commentaire

tes écrits ... ressemblent à tes peintures .. tout en nuance douceur et violence

Écrit par : .... | 06/08/2005

Répondre à ce commentaire

... Hier?
j'y pense rarement

Ma liberté?
manger à ma faim et plus si je le désire
avoir des vêtements que j'ai choisi et tant pis si je me trompe
avoir un toit et la liberté d'en changer
observer ce qui m'arrive de bien aujourd'hui et non ce qui était hier

bonne semaine quand même

Écrit par : francine | 08/08/2005

Répondre à ce commentaire

Un bonjour, En passant, cher Aramis... je t'embrasse

Écrit par : Poussière de lune | 08/08/2005

Répondre à ce commentaire

Tout est exprimé à bon escient ... dans ce texte criant de vérité ...
Mais la conclusion se veut tragédienne !
Et soudain ...la liberté n'es plus qu'un leurre.
Tant de gens affrontent cette réalité au quotidien.
Bien à toi.
Jean-Pierre

Écrit par : L'esthète | 08/08/2005

Répondre à ce commentaire

la liberté et les régles de la vie. Merci pour ces beaux textes & poèmes.
Mais tout le monde a un espace de liberté sans être vraiement libre ,car la liberté est un rêve ,tout être humain n'est jamais totalement libre,et c'est bien ainsi,car sinon un jour il faut rendre des comptes à sa conscience et là ,c'est une prison intérieure qui vous ronge.
Sachez que la vie n'est faite que de régles qu'il est préférable de respecter pour que la vie est un sens .
@lain.

Écrit par : @lain | 20/05/2008

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.